CH moi

Vendredi-Saint, il fait beau pour une fois… et moi qui suis « cloué » chez moi à entreprendre des travaux d’extérieur. « C’est trop injuste ». Sur le coup des 14h00, n’y tenant plus, j’enfourche ma « belle ». Pour aller où? Pas la moindre idée, même pas une once de proposition si ce n’est de partir…

Cependant, il me semble que j’ai déjà pas mal tourné dans la région – ça serait sympa de changer de coin, pour une fois. Déjà, je vais prendre ou plutôt mettre la « grosse » (Décidément, elle est affublée de tout les noms d’oiseaux ma Bavaroise) sur le train à Goppenstein. Vu l’heure tardive du départ, faut bien que je trouve un truc pour aller plus loin. Le tunnel franchi, l’Oberland bernois s’ouvre à moi. Imaginez de petits monts tout de vert vertus, sur lesquels on a déposé par ci par là des maisons éparses. Je ne vous parle pas du Monopoly mais bien de jolies petites fermes au toit rouge brique. Je me demande même comment les gens d’ici font pour y vivre. Loin de tout… du supermarché, de l’école, du bistrot… T’as pas intérêt d’oublier une plaque de beurre, parce que t’en as pour des plombes à trouver le magasin prêt à t’en vendre une. Et encore, il va falloir qu’il soit ouvert… Ca, c’est pas gagné!

Télécharger

                                                      17/04/14                                                                                                                                                                                                                                            358 km

Pendant le court déplacement en train, j’ai cherché un itinéraire possible, fallait bien que je sache où aller ensuite… Alors, j’ai sorti la carte. Pour une fois que j’en avais une! J’ai mis le doigt là! Là où il n’y avait rien! Rien que du vert! Sur la carte, c’est beau. Dans la vraie vie, aussi!

Bref, pour réussir à faire la boucle, il va tout de même falloir se « secouer » un peu si je ne veux pas être de retour de nuit. Je programme néanmoins Germaine sur l’option « routes sinueuses » et gazzz. Enfin gazzz, c’est vite dit… lorsque le Mönch, l’Eiger et la Jungfrau se présentent à la sortie d’une courbe, je me vois dans l’obligation d’immortaliser ce moment.

 Tout ça ne m’amène pas à avaler des kilomètres, mais au diable l’avarice, c’est trop beau.

Et puis, il y a ce lac que je surplombe, qui se cache derrière un bois de feuillus à la végétation naissante, qui s’illumine tantôt de vert ou tantôt de bleu, et qui soudainement scintille de mille feux. 

 

Si je tourne la tête à droite, le paysage et totalement différent. Le bleu a tout simplement fait place au vert. Mais alors un vert tendre, mais tendre à faire pâlir un filet mignon aux morilles. Bon ça n’a aucun rapport, mais c’est mignon.

Tout à coup, la route s’éloigne du bord du lac pour prendre la tangente. Elle s’enfonce dans les profondeurs abyssales de l’arrière-pays bernois. Comme si ce n’était pas assez isolé. Il fallait en remettre une couche. Alors pourquoi pas, et vogue la galère…

Finalement, ce n’était pas si isolé que ça! Il y avait de nombreuses fermes posées deci delà, un petit peu comme si un enfant, en jouant aux Playmobil, s’était amusé à façonner un paysage à sa mesure. Avec les montagnes quelque peu enneigées en arrière plan, trop beau.

Maintenant, il va bien falloir songer à rentrer. Je quitte les pâturages bernois pour gagner les fribourgeoises. Les vertes prairies me font un dernier clin d’œil.

Au cœur du triangle composé des villes de Berne, Thoune et Fribourg se trouve le parc naturel du Gantrisch. Le chemin de Compostelle n’y est pas loin, mais ce n’est pas mon chemin. J’emprunte plutôt une route digne des courses de côte. Magnifique et seule, la « grosse » ronronne de plaisir. Quand je dis ronronne, c’est un pléonasme. Je devrais dire rugi, tant elle s’éclate. Les chevaux sont lâchés, le « cosaque » a la banane.

 C’était une journée improvisée par mont soleil et par vaux

 

Mots-clefs : , , ,

Rétrolien depuis votre site.

Laisser un commentaire

*

Epona

epona

Visiteurs

  • 33Cet article:
  • 0Visiteur actuellement en ligne:
  • 5083Visiteurs Total:
  • 24 janvier 2017Compteur activé le :

Localisation