La 66 Suisse

Paysages marécageux à l’infini, lapiaz escarpés et ruisseaux de montagne sauvages, le coup d’œil et la perspective sont sans pareils. L’Entleburg, première réserve de biosphère de Suisse abrite des merveilles naturelles de premier choix. Peu d’autres régions de Suisse ont des trésors naturels comparables à ceux du «Far West» lucernois. Et c’est justement là, qu’un dimanche matin, nous décidons d’aller y « traîner » nos roues.

Une fois, la ville de Thoune atteinte, c’est sur les hauteurs que nous trouvons notre bonheur. Unterlangenegg suivi de l’Oberlangenegg, tout ça pour vous dire qu’en fait, on a suivi le cours de la Zulg sur plusieurs kilomètres.

 

Télécharger

                                                       17/5/21                                                                                                                                                                                                                      450 km

Nous quittons le canton de Berne pour celui de Lucerne. Sur 400 kilomètres carrés, c’est un paysage mystique, offrant calme, inspiration et détente : des marais intacts, des pâturages idylliques ou encore la Schrattenflue s’élançant majestueusement vers le ciel offrent des expériences exceptionnelles.

Le vert se décline ici dans toutes ses nuances, passant du vert de gris au vert épinard, tout en mélangeant le vert lichen au vert amande. Les 50 nuances de vert défilent à vive allure et ce n’est pas sans nous déplaire. A bout de souffle, nous abordons la « Panoramastrasse ».

Pour ce faire, encore tremblant de cette orgie de vert, nous remontons le Hohwald pour entrer dans le canton d’Obwald via Sörenberg. Après le col du Glaubenbielenpass, à 1611 m d’altitude, nous plongeons sur le lac de Sarnen. 

Le lac de Sarnen, blotti dans un magnifique paysage au pied des Préalpes de Suisse centrale, est une véritable invitation à la farniente. Sauf que voilà, on est dimanche et demain c’est lundi: on bosse… Alors on rentre… par le chemin des « écoliers ». Et justement, ce dernier passe par la biosphère de l’Entleburg.

 C’est là que se trouvent les marais les plus vastes et les plus nombreux de Suisse, ainsi qu’une flore et une faune d’importance (inter)nationale. Il n’est donc pas étonnant que l’Entlebuch ait été désigné par l’UNESCO comme la première réserve de biosphère de Suisse. Aucune autre région du coeur de la Suisse ne possède autant de trésors naturels que l’«ouest sauvage» de Lucerne.

 

 

Finalement, on rejoint le Valais par le canton de Fribourg et le col des Mosses. Charlotte est morte, à maintes reprises, je sens son casque peser sur mes épaules… C’est l’heure de rentrer! 

Mots-clefs : , , , , , , , , ,

Rétrolien depuis votre site.

Laisser un commentaire

*

Epona

epona

Visiteurs

  • 106Cet article:
  • 0Visiteur actuellement en ligne:
  • 6462Visiteurs Total:
  • 24 janvier 2017Compteur activé le :

Localisation