La Franche Conté selon Germaine

 

Pour une fois, Germaine en a fait qu’à sa tête, et le pire, c’est que nous l’avons laissé faire!! Epona avait revêtu ses nouveaux chaussons, les Heidenau K60, en vue du prochain voyage en Islande. Et pour moi, il s’agissait de savoir si je pouvais compter sur toutes ces « femmes » qui m’accompagnait dans cette balade comtoise.

 

 

Mais revenons à Germaine. Il faut bien reconnaître que nous ne savions pas très bien où nous nous dirigerions. Le sud nous assurait la pluie, le nord le soleil… dilemme. C’est le soleil qui l’emporta et la perspective de découvrir une nouvelle région. Direction Les Rousses, station franco-suisse confins au massif de la Dôle. Germaine « programmée sur « route sinueuse » » nous en fait voir du pays. 

Télécharger

650 km 16/05/21-22

Pontarlier est la deuxième ville la plus haute de France après Briançon. Elle connaît une renommée mondiale pour son absinthe. Epona n’aurait pas aimé que nous en abusions…

L’église St-Bénigne nous offre une autre eau pas si bénigne que ça …

Porte St-Pierre délimitait autrefois l’entrée de Pontarlier depuis les faubourgs et était un des éléments des fortifications primitives de la ville, avec remparts et fossés.

Entre 1771 et 1773, à la suite de l’incendie de 1736 qui ravage la ville et ses fortifications, cette porte « décorative » est construite d’après les plans de l’ingénieur du Roi Jean-Claude Eléonor Le Michaud d’Arçon avec pour modèle la porte de Saint-Martin de Paris. Elle commémore la reconstruction de Pontarlier.

Nous quittons Pontarlier pour Gommersdorf en Alsace. Germaine toujours en forme, nous fait découvrir le « monde ».

Dis: « Tu as vu la cigogne? »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  

  

 

 « Làààà »

« Pfffff… Faut ouvrir les yeux »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Les maisons sont toutes colorées. On dirait des constructions en Lego.

Epona nous mènera finalement à l’auberge du Tisserand tout près de Dannemarie, non loin d’Altkirch, au coeur du Sundgau ! Superbe auberge au charme alsacien et vieille de plus de 400 ans.

Et le lendemain, c’est reparti. Enfin, c’est le retour et c’est toujours Germaine qui décide…

Chacun sa route
Chacun son chemin
Chacun son rêve
Chacun son destin


Passe le message à ton voisin… *Toton David

Vous dire où l’on a passé exactement, j’en sais rien. Faudrait le demander à Germaine… et encore… Faudra qu’elle soit de bonne humeur…

Toujours est-il qu’on était seul au monde.

Mots-clefs : , , ,

Rétrolien depuis votre site.

Laisser un commentaire

*

Epona

epona

Visiteurs

  • 56Cet article:
  • 0Visiteur actuellement en ligne:
  • 7387Visiteurs Total:
  • 24 janvier 2017Compteur activé le :

Localisation