• Image entete suisse

… Un dimanche en Valais

Un dimanche en Valais, ou plus particulièrement dans la partie germanophone du canton… heuuu… même pas sûr, la partie Walliserdeutsch du canton, car on y parle ici un dialecte particulier, propre à cette unique région. Même avec une poignée de cailloux dans la bouche, vous n’y arriverez pas, c’est dire si c’est incompréhensible pour les non-initiés.

Ici chacun à sa petite maison. Tout est bien propre et bien rangé… quelle discipline!

Lire la suite Aucun commentaire

Allegra – Buondi – Bonjour – Tag wohl

Après un été plus que pourri, l’automne nous réserve quelques belles journées. Le mois de septembre touche à sa fin. Les cols alpins vont bientôt se couvrir de neige, c’est le dernier moment d’y aller faire une petite visite. Nufenen, Lukmanier, Splügen, Maloja, Julier, Oberalp, Susten, Grimsel, voilà des noms qui sonnent bien à l’oreille… et c’est également l’occasion d’entendre le doux murmure de nos quatres langues nationnales – bon y en a une qui me fait mal aux z’oreilles, mais chui sensible de la feuille.

Lire la suite Aucun commentaire

Visite majeure

Quelques journées aux allures printanières, un soleil bien ancré dans le bleu du ciel, voilà de quoi aiguiser notre envie d’enfourcher la GS. Mardi 18 mars en fin d’après-midi, nous décrochons du quotidien pour 24h, direction le Lac Majeur.

On transpire dans les 1ers km…. mais pas pour longtemps.
De Brigue, on prend rapidement de la hauteur, empruntant la route du col du Simplon.

 

 

Lire la suite Aucun commentaire

Giger en Gruyères

L’hiver n’a pas été bien rude cette année. Bertha n’est donc pas restée longtemps au garage et régulièrement, elle a un peu pointé le bout de son nez pour de petites excursions dans les environs. Ce week-end de mi-mars s’annonce clément et c’est l’occasion rêvée pour faire une courte visite à Giger.

Hans Ruedi Giger vit en quelque part en Gruyères. Nous partons à sa recherche. Germaine nous propose un petit itinéraire en passant par le col des Mosses et descente en suivant la route de l’Intyamon. En général les routes sont sèches bien qu’il faille faire attention aux revers ainsi qu’au versant nord. Deux plaques de neige sont traversées et permettant à Charlotte de fortifier ses muscles fessiers… angoisse quand tu nous tiens!

Lire la suite Aucun commentaire

Epona

epona

Visiteurs

  • 0Visiteur actuellement en ligne:
  • 4548Visiteurs Total:
  • 24 janvier 2017Compteur activé le :

Localisation